Le Café Gras – l’arme secrète des « athlètes de la vie »

Vous avez sans doute entendu parler du « BulletProof Coffee » commercialisé par Dave Asprey sur son blog très populaire dans les cercles paléo anglophones.

Comme beaucoup de produits qui arrivent sur le marché en étant proclamés innovants et révolutionnaires, ce « BulletProof Coffee » est en fait une version très snobe et très chère d’une boisson vieille comme le monde et que vous pouvez vous préparer vous-même en 2 minutes et pour quelques centimes d’euros.

Personnellement, j’adore et je recommande le café gras mais je ne vois pas l’intérêt d’y ajouter des huiles MCT qui coûtent un bras, ni d’acheter le « Upgraded Coffee» a 55$ le kg (même si c’est le meilleur des meilleurs de tous les cafés du monde. Sélectionné, grain par grain par Mr Asprey en personne). A ce prix-là, j’appelle ça du racket, et dans ma conception du paléo, vendre et faire des affaires ça devrait être un outil, pas un but en soi. Parenthèse refermée…

 

De quoi s’agit-il ?

Le café gras, c’est du bon café noir, mélangé avec une bonne matière grasse. Ni plus, ni moins.

A partir de là, il en existe plusieurs variantes, faisant intervenir plusieurs ingrédients.

Personnellement, j’en pratique trois :

  • La version primale : Café + beurre + huile de coco
  • La version paléo : Café + jaune d’œuf + huile de coco
  • La version « tibétaine » : Thé noir + ghee

Pour les addicts du gout sucré, il est toujours possible d’ajouter une petite touche de miel. Mais je ne le conseille pas. L’idée, c’est de laisser le « bon gras » s’exprimer J

 

Quels sont les bénéfices du Café Gras ?

  • Facile et rapide à préparer
  • Prix de revient de 50cts par grande tasse
  • Favorise le brûlage des graisses
  • Excellent pour accompagner le jeune intermittent
  • Très bon apport d’antioxydants (polyphénols du cafés)
  • Acides gras saturés (beurre et huile de coco)
  • Rien ne remplace un bon café pour bien démarrer la journée ??


Ingrédients :

Café : il faut du très bon café. Bio. Source unique (pas de mélange). Idéalement en grain ou moulu (on en trouve du TOP à 15 euros le kg). Mais ça marche aussi si vous trouvez du bon instantané.

Beurre : Exclusivement au lait cru. Bio ou fermier. Comme pour toutes les sources animales, la qualité est primordiale. Tout ce qui vient de l’élevage conventionnel, c’est du poison !

Huile de coco : La aussi, choisissez une bonne source. Bio. C’est un must dans votre cuisine.

Jaune d’Œuf : Comme pour le beurre -> de la qualité… ou rien. Le jaune d’œuf est un des aliments les plus nutritifs qui soient… quand il est de bonne qualité. Sinon c’est vide de nutriments et rempli de poisons.

 

Autres variantes : Thé noir ou Thé Matcha peuvent être substitues au café. Et le beurre clarifié, en particulier le Ghee (tibétain ou indien) peut remplacer le beurre pour une version plus « Himalayenne ».

Pour les quantités, il n’y a rien de scientifique et c’est à l’appréciation de chacun. Aussi en fonction du gout du jour. Je prends en général un café plutôt léger avec une « grosse » cuillère à soupe de beurre pour une « petite » cuillère à soupe d’huile de coco… Si vous voyez ce que je veux dire…

 

Suggestions pour une utilisation optimale du « Café Gras ».

Dans le cadre d’un jeune intermittent, et surtout en hiver, il vous permettra de tenir sans problème jusqu’au milieu de journée si vous jeunez depuis le diner de la veille.

Par sa forte concentration en lipide pour un apport calorique assez négligeable il favorise le « brûlage des graisses » et vous donne donc de l’énergie tout en vous aidant à vous débarrasser de vos bourrelets superflus.

 

Quand : Le Matin en « remplacement » du petit déjeuner. Ou en « snack » dans la matinée.

 

Combien : J’aurai tendance à limiter la consommation régulière à 2 grandes tasses par 24h. Mais c’est très personnel et cela varie évidemment en fonction de la concentration de votre café.

Suggestions personnelles : Je n’encourage pas de le consommer avec ou après un repas. Je préfère le consommer à part. Mais j’ai reçu des témoignages de personnes qui observaient des effets bénéfiques alors qu’elles prenaient leur café gras avec un petit déjeuner complet.

De la même façon, je n’encourage pas la consommation de café dans l’après-midi ou encore moins en soirée. Mais c’est plus lié à mon expérience personnelle : si je bois du café après 16h, j’ai du mal à m’endormir le soir. D’autres sont sans doute moins sensibles aux effets de la caféine.

 

Contre-indications :

  • Le café, surtout à jeun, peut avoir des effets indésirables sur les personnes aux intestins fragiles.
  • Le café est bien connu pour son effet « excitant ». Il est donc déconseillé pour les personnes sujettes à des tachycardies ou autres arythmie cardiaque.
  • Le café a un effet stimulant. Il est donc contre indiqué pour les personnes souffrant déjà d’un dérèglement des glandes surrénales (responsables de la sécrétion notamment du cortisol et de la testostérone).

Note 1 : il existe des versions décaféinées de certains bons cafés. Je n’ai jamais essayé, mais pour celles et ceux auxquels l’aspect excitant de la caféine pose problème, cela peut être une alternative.

Note 2 : L’effet acidifiant du café est très discuté. Tout comme la problématique générale d’acidité du corps. Je choisis donc volontairement de ne pas rentrer dans ce débat dans le cadre de cet article.

 

===

Pour aller plus loin

Sur le café : http://fr.wikipedia.org/wiki/Caf%C3%A9#cite_note-42

Mark Sisson – https://www.marksdailyapple.com/primal-egg-coffee/

Mark Sission – https://www.marksdailyapple.com/the-definitive-guide-to-coffee/

Bmoove : https://www.bmoove.com/recette-cafe-gras/

Pour vous faire votre avis sur le « BulletProof Coffee » :

https://www.upgradedself.com/Bulletproof-Coffee-Starter-Kit-Brain-Octane-Edition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :